La rééducation périnéo-sphinctérienne chez l’homme après prostatectomie radicale

Actuellement, quelle que soit la technique de prise en charge chirurgicale de l’adénocarcinome, l’incontinence urinaire reste un ¬effet secondaire particulièrement stressant pour le patient.
Symbole de vieillissement et handicap majeur dans la vie quotidienne, ce symptôme sera résolu par une rééducation adaptée, réalisée par des professionnels formés et conscients de
l’intérêt de cette rééducation périnéale bien conduite. Celle-ci ne s’improvise pas et demande des connaissances anatomiques et physiopathologiques propres à l’homme grâce auxquelles les techniques rééducatives sont personnalisées.
La garantie d’une récupération rapide et d’une rééducation périnéo-sphinctérienne efficace nécessite une présence et une simulation verbale permanente durant la séance ajoutés à un contrôle manuel, que ce soit en biofeedback ou en électrostimulation.

Source : www.ks-mag.com